Livraison gratuite à partir de 175€ | Retours gratuits en France Métropolitaine | Service client : 06 09 20 80 20
Passer au contenu

Monica Vaz, son action contre l'endométriose

CONTEXTE - Après certains retours de clientes atteintes d'endométriose, nous avons décidé de nous rapprocher de cet écosystème de femmes pour leur proposer plus ouvertement la collection made in France Thelma Rose répondant à cet impératif de confort mais aussi ce besoin de féminité. 

A cette occasion, nous avons eu des échanges extraordinaires avec des femmes à la fois combatives et généreuses mais aussi dotées d'une conscience très précise de la nécessité de protéger leurs corps de la toxicité à laquelle nous sommes aujourd'hui tous exposés (alimentation, stress, air, crème vêtement...). 


Rencontre avec Monica Vaz, naturopathe coach de vie, facilitatrice en breathwork et surtout une femme lumineuse et bienveillante ! 


Belle lecture ! 


Avec la naturopathie, on va apprendre à "faire de la santé", c'est à dire que l'on va par l'hygiène de vie (alimentation, sommeil, mouvement, gestion du stress...) aider le corps à retrouver son équilibre physiologique et sa capacité d'auto-guérison.

Bonjour Monica, peux-tu te présenter ? et présenter ton activité ?


Je m'appelle Monica Vaz, j'ai 43 ans et j'habite une grande partie de l'année sous le soleil du Portugal.


Après une première partie de vie professionnelle dans la finance en entreprise, j'ai décidé de donner plus de sens à ma vie et je me suis lancé dans une formation pour devenir naturopathe, sur 3 ans à Isupnat (Institut Supérieur de Naturopathie) à Paris.


Aujourd'hui, je suis donc naturopathe mais aussi coach de vie et facilitatrice en breathwork.


J'accompagne essentiellement les femmes atteintes d'endométriose à se sentir mieux et à retrouver une vie normale grâce à la naturopathie. Dans ce cadre, je propose des séances de naturopathie à la carte ou un accompagnement de 5 séances.

Convaincue que la santé passe aussi par un quotidien riche de sens et le fait de se sentir à sa juste placeJ'accompagne aussi en coaching de vie toutes les femmes qui sont dans une dynamique de changement personnel ou professionnel.

J'ai écrit un premier e-book "Guide pratique anti-douleurs d'endométriosepour permettre à ces femmes qui souffrent de trouver des solutions efficaces, adaptées à leurs besoins et faciles à mettre en pratique pour les soulager rapidement. D'autres vont arriver dans les prochains mois pour répondre à des problématiques particulières et bien concrètes des femmes atteintes d'endo.

Et j'anime aussi un podcast "+ fortes que l'endo" dans lequel je partage des conseils et des inspirations tant au niveau santé que développement personnel et d'ailleurs j'ai eu la joie de partager un épisode avec Sidonie pour parler de Thelma Rose (c'est l'épisode 15 pour celles qui ne l'ont pas écouté encore).


Pourquoi ce combat pour accompagner les femmes atteintes d’endométriose ?


Accompagner les femmes atteintes d'endométriose a été une évidence puisque je souffre moi-même de cette maladie et que j'ai connu près de 23 ans d'errance médicale et de non considération de mes douleurs de la part des différents médecins que j'ai pu consulter.

Aujourd'hui, grâce à la naturopathie, j'ai trouvé un apaisement de tous mes symptômes (il n'y a pas que les douleurs de règles dans cette maladie), un mieux être général et une meilleure qualité de vie. C'est tellement précieux que je ne pouvais pas garder ça pour moi.

L'endométriose touche 1 femme sur 10, ce qui represente près de 2 millions de femmes en France, avec une errance médicale de 10 ans en moyenne. On a toutes et tous une femme autour de nous qui souffre, souvent en silence.

J'ai vraiment à cœur d'aider ces femmes et de les accompagner à retrouver une vie normale, sans douleurs, avec une belle énergie, à optimiser leur fertilité s'il y a un désir de grossesse, etc...


Aujourd’hui où en est-on de l’endométriose ? Et plus généralement de la reconnaissance/identification/accompagnement de cette maladie en France ?


Aujourd'hui l'endométriose reste une maladie qu'on ne sait pas guérir et dont on ne connaît toujours pas la cause exacte. Il y a plusieurs théories scientifiques mais aucune n'est pleinement satisfaisante.

Comme je l'ai dit, l'errance médicale reste de 10 ans en moyenne et ça peut être beaucoup plus. Celà s'explique par plusieurs choses:

- le tabou qu'il y a encore autour des règles qui font que les jeunes filles et les femmes n'osent pas en parler

- Malheureusement encore aujourd'hui, on est dans une société où culturellement les plaintes des femmes sont moins bien entendues et prises au sérieux. le fameux "c'est normal de souffrir quand on est une femme / quand on a ses règles".

- Et puis il y a le manque de formation et de connaissances de la maladie dans le monde médicale. L'endométriose n'est rentrée au programme de médecine qu'en Septembre 2020! Il va falloir encore du temps pour que les médecins soient correctement formés, que ce soit pour le diagnostic ou la prise en charge.


Les choses avancent malgré tout ! Ces dernières années, et grâce au travail des associations de malades, on a beaucoup parlé d'endométriose dans les médias. Même le président Macron à prit la parole sur ce sujet !


Une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose a été annoncée en janvier 2022 par le Président de la République. Elle repose sur 3 axes majeurs pour améliorer la prise en charge de l’endométriose :
– développer la recherche pour mieux comprendre cette pathologie complexe et à terme identifier les traitements les plus adaptés,
– former les professionnels et sensibiliser le public
– mettre en place des filières de soins régionales pour faciliter l’accès aux soins


En attendant, peut-être, de trouver un jour un traitement à cette maladie, il est tout à fait possible de faire taire les symptômes, voire même de faire reculer les lésions grâce à une approche globale, intégrative et naturelle. La naturopathie est selon moi un pilier fondamental dans cette stratégie. Avec la naturopathie, on va apprendre à "faire de la santé", c'est à dire que l'on va par l'hygiène de vie (alimentation, sommeil, mouvement, gestion du stress...) aider le corps à retrouver son équilibre physiologique et sa capacité d'auto-guérison. On pourra lui donner un coup de pouce grâce aux techniques naturelles du naturopathe comme la phytothérapie, la micronutrition, l'hydrologie, etc...

D'autres méthodes sont aussi complémentaires comme la kinésithérapie, l'ostéopathie, l'acupuncture, le yoga...


Ou peut-on te trouver afin de bénéficier de tes services ?


Je consulte 100% en ligne donc où que vous soyez, je peux vous accompagner.

Vous pouvez prendre rendez-vous directement sur mon site Monica Vaz ou si vous souhaitez échanger avec moi avant, je propose un appel découverte gratuit et sans engagement de 15 minutes, pour celà vous pouvez m'envoyer un mail : contact@monicavaz.fr


Nous avons été mises en contact pour aborder la problématique de l’habillement. Que penses-tu de Thelma Rose ?


J'adore !


Les vêtements peuvent vraiment être une souffrance quand on a de l'endométriose à cause d'un ventre douloureux, les ballonnements, le ventre qui gonfle etc... On peut vite se sentir très serrée et pour certaines, ça peut même déclencher une crise.

Les pièces Thelma Rose n'ont aucunes contraintes au niveau du ventre (pas d'élastiques, boutons ou tailles serrées...) ce qui offre un confort optimal. Le rêve vraiment !

Le tissu est doux, fluide, confortable, il n'entrave pas nos mouvements. Et en plus, les modèles sont très élégants, à la fois confort et chic.


Ça a été une très belle découverte pour moi. Merci !


Retrouvez également Monica Vaz sur Instagram: @monicavaz__ 

Message précédent