Acheter, c'est voter !

#ART.1 LA FAST FASHION

Depuis les années 90, la Fast Fashion est rentrée dans les moeurs et a profondément impacté l’industrie du textile. Elle est aujourd’hui incarnée par H&M en tête de proue, Zara, Mango et tant d’autres…

La Fast Fashion, pour celles qui auraient encore un doute sur sa définition, est ce segment de l’industrie textile qui se caractérise par le renouvellement (très) rapide des collections.

Au programme : habileté marketing, mannequin sublimissime, vêtements hyper sympas peu importe la qualité et prix irrésistiblement bas (mais pas que ! Cela dit !)

En conséquence, notre regard sur la mode a changé ! Aujourd’hui, entraînées par un besoin permanent de renouvellement et une envie de satisfaction immédiate, nous “consommons” la mode. Ce que nous avions l’habitude d’apprécier pour la qualité est devenu un produit jetable et remplaçable.

Mais voilà ! Acheter un tee-shirt par exemple, c’est acheter un stylisme, une matière, du transport, un travail de découpe, d’assemblage, de couture, de promotion mais aussi des marges… Alors quand ce tee-shirt coûte 9,90€, on peut se dire assez facilement que la répartition du coût de revient se fait à coup de centimes.

Aujourd’hui, nous le savons, le coût caché des étiquettes est énorme. Il est humain, environnemental et social !